mercredi 20 juin 2007

Pour les yeux et les oreilles


A Louis-Armand qui me demandait mes goûts musicaux, dans un commentaire sur le billet sur Vivaldi, plutôt que de tenter le périlleux exercice de la synthèse ou celui de la liste sans fin, je vais répondre par un exemple, avec le coffret DVD du film Don Giovanni de Losey, adapté de l'opéra de Mozart et Da Ponte. Il s'agit, en fait d'un opéra filmé non sur les planches d'un théâtre mais en décors naturels. Le film ne date pas d'hier (il est de 1979), mais il a été réédité en version entièrement remasterisée, notamment pour la bande-son.
Bien sûr, ce genre ne plaira pas à tout le monde (il faut tout même apprécier l'opéra), mais n'ayons pas peur des mots : il s'agit là d'un chef-d'oeuvre cinématographique adapté d'un chef d'oeuvre musical.

Losey a su donner à cet opéra une identité visuelle, photographique, magnifique, utilisant pour cela les décors vénitiens de toute splendeur.
Quant à l'interprétation chantée, le casting est déjà alléchant (Ruggero Raimondi, Kiri Te Kanawa, Jose Van Dam, Teresa Berganza, etc.) et les prestations sont, à mon avis, d'anthologie.
Bref, pour les passionnés ou pour les curieux, une plongée dans une oeuvre superbe et abordable même pour les néophytes.
Cette édition en coffret offre des suppléments très intéressants, ainsi que le libretto complet de l'opéra.

Pour les amateurs d'art, je vous conseille un petit coup d'oeil à un croquis réalisé par Alexander Trauner pour la préparation des décors de ce film. J'en ai découvert un sur cette page-là.
Voici un lien direct vers l'image en question.
Je suis preneur d'autres images de ce genre. Avis à la population !

2 commentaires:

Louis-Armand a dit…

Ah! Encore une merveilleuse nouvelle! Il va me falloir rentrer de nouveau en fonds pour acheter toutes ces fantastiques oeuvres que vous ne cessez de nous conseiller. MERCI!

Monsieur de C a dit…

Je n'ai pas souvent vu d'oeuvre qui rende autant hommage au compositeur, aux chanteurs-acteurs et aux musiciens.
Il y a là, en fait, 3 superbes oeuvres imbriquées :
- l'opéra de Mozart ;
- l'interprétation qu'en ont fait les artistes ;
- le film qu'en a tiré le réalisateur.