dimanche 10 juin 2007

Le tour de main de Phil

J'avais été tenté, au premier abord, d'intituler ce billet « Le coup de fil de Phil », mais j'ai finalement conclu qu'il serait difficile pour vous de m'accorder votre indulgence pour un si mauvais calembour. Plutôt que de coup de fil, j'ai finalement choisi parler de coup de main, ou de tour de main, pour que vous soyez assurés que ce titre ne se voulait en rien moqueur. Bien au contraire.

Après avoir parlé, dans un précédent billet, des travaux de Lisa en matière de reconstitution de costumes, c'est aujourd'hui sur Phil que je vous invite à porter votre regard, votre curiosité.

Phil s'intéresse à diverses époques, dont le dix-huitième siècle, et il nous fait partager sa passion sur deux blogs : l'un, Les costumes de Phil, consacré à ses travaux terminés, et l'autre, L'atelier de Phil, qui nous fait découvrir les différentes étapes de ses créations.


Moi qui suis malhabile comme pas deux de mes dix doigts, je ne peux que saluer le talent mis au service de la passion. Monsieur Phil, je vous tire mon chapeau, à vous aussi !




[Merci à Phil pour l'autorisation de publication de la photographie dans ce billet]

2 commentaires:

Louis-Armand. a dit…

Merci; encore!
;)


PS: En rangeant un peu ma bibliothèque, j'ai redécouvert une petite nouvelle de G.Sand se déroulant à Venise; dans un recueil aux éditions BABEL, intitulé La Marquise.

Sinon, en amateur de la Sérénissime, goûtez-vous Vivaldi?

Monsieur de C a dit…

Je ne connaissais pas cette nouvelle de Sand.

Pour ce qui est de Vivaldi, un prochain billet lui sera consacré. :-)