mardi 26 juin 2007

Fanfan en Béarn

L'été dernier, je n'avais malheureusement pas pu me rendre aux fêtes organisées au château de Laas (Pyrénées-Atlantiques).

"Château" est peut-être un bien grand mot pour cette gentilhommière du XVIIe siècle, mais l'endroit est fort agréable, et je suis bien décidé, cette année, à franchir les frontières de mon Pays basque pour me rendre en Béarn, dans cette superbe vallée du gave d'Oloron, et découvrir ces animations organisées autour du thème de Fanfan la Tulipe.

Je ne préjuge ni dans un sens ni dans l'autre de la qualité de ce qui y sera présenté, n'ayant pas eu d'échos avertis, pour l'instant, des fêtes de l'an dernier.
Mais je ne manquerai pas de venir faire état, ici, de mon ressenti et de mettre en ligne quelques-unes des photos que je compte y prendre.

D'ici là, si quelque lecteur ou lectrice envisageait de s'y rendre aussi, n'hésitez pas à vous en ouvrir ici.

7 commentaires:

Lisa a dit…

J'aurais aimer y aller... Mais c'est un peu loin pour moi. Et en fait, je serais à Venise! Quelle pénible vie...

Louis-Armand a dit…

Je pars en quête d'informations et je vous dis cela!

Louis-Armand a dit…

Des tableaux d'E.Vigée-Lebrun, de Fragonard, des jardins à la française, ... Voilà, qui me déciderait à moins! Néanmoins, trop de lieues m'en séparent - ma vieille rosse ne tiendra pas le voyage malgré les nombreux relais de postes. Je suis impatient d'en avoir des retours de votre part! Egayez-y-vous pour nous!

Monsieur de C a dit…

Ah, Lisa, Venise, quel exil, en effet ! Etes-vous sûre que vous pourrez supporter cette épreuve ? ;-)

Monsieur de C a dit…

Louis-Armand, je me ferai donc vos yeux à ce rassemblement, pour venir ensuite partager mes impressions ici. :-)

Lisa a dit…

Je ne sais, Signore C., je ne sais...

Monsieur de C a dit…

Lisa, si, par le plus grand des hasards vous passiez dans quelque librairie vénitienne, et que vous repériez quelques livres intéressants sur la Venise du Settecento, je serais ravi que vous m'en fassiez part.

Mais savourez d'abord votre propre plaisir dans cette ville que je n'ai pour l'instant arpentée qu'en lectures et en rêve. :-)