mercredi 29 août 2007

Souriez, vous n'êtes pas filmés

S'il y a bien une chose que je n'aime pas faire, c'est prendre les gens en traître. Aussi, je ne vais pas vous cacher qu'à compter de ce soir, j'utilise l'outil Google analytics pour recueillir des informations sur la fréquentation de ce blog. J'apprécierais, en effet, d'avoir une idée du nombre de visiteurs, des pages consultées, des temps de visite. Non pas pour le seul plaisir de compter et recompter, mais pour essayer d'en tirer des éléments pour éventuellement améliorer ce que je propose, améliorer aussi le référencement du blog, sa visibilité, etc.

Cependant, je tiens à vous assurer que je ne cherche, en aucune manière, à recueillir des informations sur les visiteurs eux-mêmes. J'ai le plaisir d'échanger des commentaires sur des blogs, des messages sur des forums et des courriers électroniques avec certains visiteurs assidus et moins assidus, et ceci me convient très bien.

Ne voyez donc pas cet outil d'analyse comme une sorte de Cabinet noir surveillant les allées et venues, les correspondances.

Mais si cela devait vous horripiler au point de vous faire fuir, alors je n'hésiterai pas : je choisirai de vous inviter à rester ici et ferai cesser le suivi.

2 commentaires:

andromède a dit…

*touche son feutre*

Votre honnêteté vous honore ! Que l'humanité me pardonne, mais j'ai rarement vu des gens qui poussaient ce vice là ce point^^

Google analytics ou pas, moi, je suis là, j'y reste^^

Monsieur de C a dit…

En fait, je ne suis pas naïf au point de croire que sans Google Analytics, nos pérégrinations sur la toile se font sans que personne ne nous "observe".
Toutefois, ayant choisi d'installer cet outil de suivi, il me semblait d'en avertir les lecteurs de mes billets. :-)