mercredi 3 octobre 2007

Un parfum de France en Inde

Il y a des collections de livres avec lesquelles on se sent particulièrement à l'aise, assuré, ouvrage après ouvrage, de la diversité et du sérieux des regards et des plumes. C'est ce que je ressens avec la série Mémoires des éditions Autrement.
J'avais découvert cette série avec le n°5 sur Tolède au XIIIe siècle. Séduit par ce livre, j'avais guetté la sortie des suivants, piochant ici et là selon ma curiosité, Dublin au début du XXe siècle (n°6), Séville XVIe siècle (n°15) ou Venise 1500 (n°22). Mais c'est sur le n°24 que je souhaite donner le coup de projecteur du jour : Pondichéry, 1674-1761, L'échec d'un rêve d'empire, dirigé par Rose Vincent (1993, ISSN 1157-4488).

Pour ceux d'entre vous qui commencent à me connaître au travers de mes billets, vous vous doutez bien que cette lecture ne dessine en rien, de ma part, une sorte de nostalgie colonialiste. Il s'agissait plutôt d'aller plus loin que mes vieux et parcellaires souvenirs d'école, dans lesquels se mêlaient la liste des comptoirs français aux noms chantants, le sort de ce bon Monsieur Dupleix et ces fourbes Anglais qui nous avaient chassé de « nos » Indes.

Ecrit à plusieurs mains, ce livre m'a aidé à appréhender cette partie de l'histoire de France et de l'histoire de l'Inde d'une manière différente. L'ouvrage dresse en effet un portrait non seulement historique mais également humain et sensible de Pondichéry, de la société qui l'habitait et de son style de vie. Il est aussi une occasion de comprendre les jeux politiques menés dans la région, la finesse de manoeuvre de Dupleix et le désintérêt, voire le dédain, porté par Louis XV et la majeure partie de son entourage à ces affaires.

* * * * *

La patrimoine de Pondichéry est encore très riche, de nos jours, et diverses initiatives existent pour le mettre en valeur et le développer. Vous en trouverez un exemple sur ce site-là.

2 commentaires:

andromède a dit…

Elle ne m'a pas l'air mal du tout cette collection...

Monsieur de C a dit…

Elle est même très bien, je dirais. ;-)

Dommage que le site internet des éditions Autrement ne soit pas accessible actuellement. Cela vous aurait permis de découvrir leur catalogue facilement.
Mais je ne doute pas qu'une bonne librairie puisse vous le procurer en édition papier.
Et sinon, un peu de patience pour le site que l'on nous promet "prochainement". :-)