mardi 26 août 2008

Casanova abyssal


O
n peut ne pas aimer le Casanova de Lasse Hallström qui confine trop à la farce. On peut ne pas aimer celui de Federico Fellini, sombre et acide, reflet des obsessions de son réalisateur s'interrogeant sur la vie et la mort. Mais quand on voit ce que le comique ras-des-pâquerettes incarné par Benny Hill (aucune parenté connue avec la Fanny Hill dont les mémoires firent grand bruit), donne quand il s'attaque à Casanova, on peut se dire que ni Hallström ni Fellini n'avaient atteint de telles abysses.



Je vous laisse en juger par vous-même, en regardant cette vidéo.

A déconseiller aux âmes sensibles... au bon goût !

* * * * *

5 commentaires:

Élisabeth a dit…

Je préfère même pas regarder!

Andromède a dit…

Tiens, j'ai failli acheter celui de Langton, aujourd'hui, mais je me suis dit qu'au vu du nombre impressionant de catastrophes que le sujet avait déjà engendré, il valait mieux que je commence mon exploration du mythe par quelque chose d'un peu plus authentique :D

Psst, on n'a toujours pas eu votre avis sur celui de Fellini, nous !

Monsieur de C a dit…

à Elisabeth : vous ne perdez rien à fuir cela, je le concède.

Monsieur de C a dit…

à Andromède : je n'ai pas vu le Casanova de Simon Langton, mais rien que le fait de savoir que c'est Richard Chamberlain qui incarne mon Vénitien préféré, me voilà tout refroidi. Je suis presque autant refroidi que si l'on m'avait dit que c'était Gérard Depardieu qui avait été choisi pour ce rôle.

Les votes pour ce film sur le site d'Imdb.com lui accordent une note globale médiocre (5,6/10, sur 119 votes exprimés).

Bon, si vous faites l'achat, n'oubliez pas de venir nous en parler. ;-)

Monsieur de C a dit…

Pour ce qui est de mon commentaire sur le Casanova de Fellini, il devrait être bientôt en ligne.