lundi 18 août 2008

Les héritiers de Saint-George ?


E
n regardant la finale olympique d'épée par équipe, je n'ai pas pu m'empêcher de penser au chevalier de Saint-George.

Quatre très fines lames pour décrocher l'or [note]. Quatre escrimeurs venues de terres de France d'au-delà de l'océan.

Jean-Michel Lucenay, Fabrice Jeannet, et Jérôme Jeannet, tous trois nés à Fort-de-France (Martinique), et Ulrich Robeiri, né à Cayenne (Guyane).

Photo : Reuters / Joe Chan

Des sortes de cousins de Joseph Bologne de Saint-George, né à Baillif (Guadeloupe), lui aussi l'une des plus fines lames de son temps ?




* * * * *

[Note] Contrairement au règlement olympique, j'associe pleinement le quatrième tireur à ce titre, car il a contribué, autant que les autres, à amener l'équipe aussi haut.

* * * * *

2 commentaires:

Andromède a dit…

Je vous rejoins sur l'association du 4e membre et le parallèle avec Saint-George !

PS : ça me fait toujours rire de lire les statistiques de l'escrime française, selon laquelle nous avons toujours été et restons les meilleures lames qui soient :D

Monsieur de C a dit…

Je trouve que l'escrime devrait être montrée plus souvent à la télé (la fenêtre malheureusement incontournable de tant de gens sur le monde...), car c'est, même pour un non-pratiquant dans mon genre, un spectacle vraiment prenant.
Même quand d'autres nations emportent les titres.!