dimanche 16 mars 2008

Plume à solde


S
i mes billets se font plus rares ces dernières semaines, ce n'est pas que ma passion dix-huitièmiste s'est émoussée, mais que j'ai tourné ma plume, temporairement, vers l'écriture pour la contribution à la gamme d'un jeu de rôles ancré dans le XVIe siècle et plus particulièrement la période de nos guerres de religion, Te Deum pour un massacre.

Je reprendrai une écriture plus soutenue dans ce blog une fois cette période "tedeumiste" intense passée.

Ne vous éloignez donc pas ! :-)

8 commentaires:

Narbeuh a dit…

Bien, bien, pour cette fois ça passera, l'excuse est bonne... :-)

Mais elle serait encore meilleure, cher Monsieur de C., tous vos lecteurs en conviendront, si vous réussissiez à combiner écriture pour le jeu de rôles et écriture pour le 18ème siècle.

See what i mean ? ;-!

Andromède a dit…

ah ça ! bel engagement, très cher !! en quoi exactement y contribuez-vous, si ce n'est pas indiscret ?

Monsieur de C a dit…

@ Narbeuh : je see exactement what you mean. ;-)

Mais j'ai pour l'instant décidé de faire passer le réalisme avant le rêve, c'est-à-dire de contribuer à un jeu existant et qui marche pas trop mal, plutôt que de bricoler sur un projet qui ne verra peut-être jamais le jour.

Je me fais les dents sur du concret. Une fois la plume bien acérée sur les pourpoints des muguets de cour, viendra le temps des tricornes. :-)

Monsieur de C a dit…

J'ai déjà commencé à contribuer à cette gamme, avec deux scénarios :
- l'un, avec une trame simple, est plutôt destiné à de l'initiation ;
- l'autre, qui devrait être publié très bientôt, utilise une trame plus complexe. Pour faire honneur au beau sexe, il donne le rôle central à ce qu'un auteur de romans policiers à la Dashiell Hammett ou Raymond Chandler aurait qualifié de femme fatale. C'est, en tout cas, l'esprit que j'ai essayé de faire passer, et les joueurs diront si j'ai à peu près réussi. ;-)

Je poursuis avec une participation à la 2ème édition du jeu, en cours de préparation. J'y apporte notamment des compléments sur l'Espagne et l'Italie de la 2ème moitié du XVIe siècle, et une partie de la bibliographie (la section "inspirations BD").


Monsieur de C., condottiero de plume ;-)

L'Amateur a dit…

Nous ne nous éloignerons donc pas.

Monsieur de C a dit…

Merci de cette fidélité. :-)

Narbeuh a dit…

En même temps, cher Monsieur de C., 1 billet par jour depuis que vous avez fait cette annonce pessimiste, on n'oserait pas vous en demander plus ;-!

Monsieur de C a dit…

Cette annonce était peut-être un auto-coup-de-pied aux fesses. ;-)