dimanche 25 mai 2008

De l'échafaud au roman


F
rançois-Jean Lefebvre, chevalier de La Barre, est une des victimes de l'intolérance religieuse et des magouilles juridico-sociales qui persistent au siècle des Lumières, et le billet que je viens de lui consacrer reflète mon attachement profond à la liberté de penser, attachement exacerbé en ces temps où l'on essaie de nous refourguer du religieux en guise de nouveau ciment de notre société.

Ceux qui voudraient découvrir le chevalier de La Barre sous forme romanesque, en complément, par exemple, de la Relation de la mort du chevalier de La Barre à Monsieur le marquis de Beccaria et le Cri d’un Sang Innocent , tous deux de la plume de Voltaire, peuvent se réjouir : les éditions Phébus viennent en effet de publier Le chevalier de La Barre, de Michel Zévaco (collection Libretto, 2008, ISBN 978-2-78-290324-2).
Zévaco, journaliste puis prolifique auteur de romans-feuilletons, a eu un engagement politique anarchiste et anticlérical. Il pouvait donc difficilement passer à côté du chevalier de La Barre sans en faire le personnage central d'un de ses romans.
Un roman à prendre comme il vient, c'est-à-dire comme un roman militant, un roman réquisitoire contre les machinations juridiques et religieuses. Il ne faut pas y chercher la véracité historique, le réalisme sur l'époque. Mais, une fois que l'on est conscient de cela, ce Chevalier de La Barre reste un roman passionnant, avec les aventures trépidantes et les rebondissements qui sont les fondements du genre.

* * * * *

6 commentaires:

Andromède a dit…

Quand je pense que je l'avais commandé dès sa réédition, et qu'on m'a renvoyé un mail en me disant qu'on ne l'avait plus en stock... Grrr...

Cela dit, quel genre de roman est-ce ? Je veux dire, aventures ou chroniques polémiques ? Parce qu'au final, j'aimerai quand même bien le lire un jour, celui-là ç__ç

Monsieur de C a dit…

C'est un mélange des deux. Un roman d'aventures tragiques (Zévaco ne sauve pas le chevalier de La Barre à la fin de son roman) et un pamphlet contre les intolérances et les injustices (quitte à piétiner un peu la véracité chronologique et historique).
Ce n'est donc pas un livre académique sur le chevalier de La Barre, mais c'est un vrai roman d'aventures centré sur quelqu'un qui lui ressemble d'assez près.

Andromède a dit…

Merci ! ;) C'est bien ce que je pensais... Je vais essayer de resquiller sur les stocks :p

Monsieur de C a dit…

On le trouve assez facilement... au moins dans les librairies que j'ai fréquentées ces derniers jours. :-)

Andromède a dit…

J'envie ces librairies, alors... T___T Je suis passé chez celle qui crèche à côté de mon lycée, et on m'a répondu : "Hein, Zévaco ? C'est qui, celui-là ?"
...
Je crois que je vais leur apporter directement l'ISBN, au moins je serais sûre de parler la même langue qu'eux =____=

Monsieur de C a dit…

Zévaco, kézako ? ;-)

(L'ISBN est une arme redoutable, face à un libraire !)